La séduction au temps de la crise sanitaire


hypnose drague covid

Observations à la mi-2021 dans le domaine amoureux, du couple et de la séduction


Les codes de la drague et la séduction ont été bien chamboulés avec cette crise sanitaire. Mais finalement, des méthodes toujours plus modernes sont sorties gagnantes de cette bataille ! A titre d’exemple, les échanges vidéo sont devenus plus fréquents et surtout utilisés pour faire connaissance tandis qu’avant il était rare d’allumer sa caméra sans connaître son interlocuteur.

On constate qu’il y a toujours plus de fréquentation sur les applis et que la part des femmes a tendance à augmenter. En effet, les applications perdent peu à peu l’image de « catalogue » perçue comme dégradante par certaines personnes qui a été, à l’origine, véhiculée par Tinder.

Elles se renouvellent et se réinventent en imaginant des modèles toujours plus ludiques et originaux pour faire connaissance. Cependant, il faut rester attentif à ne pas tomber dans l’addiction et donc l’usage excessif de ces outils.


Pour en venir aux couples, certains n’ont pas survécus aux confinements : soit parce qu’ils étaient confinés ensemble, soit parce que la distance justement les a définitivement éloignés. Dans les deux cas, même si cela méritera certainement des recherches sociologiques et psychologiques plus poussées, on peut émettre l’hypothèse que, a priori, il s’agit de couples qui n’étaient pas « matures » dans leur relation, dans le sens où la relation n’était pas encore aboutie, pleine, complète et avec des bases solides et saines.


Quant aux infidélités, elles ont été plus complexes pendant les confinements successifs, mais elles étaient toujours possibles quand on le désirait vraiment. D’ailleurs, sans vouloir jeter un climat de paranoïa dans les couples, le déconfinement actuel est le moment idéal pour concrétiser une infidélité préparée en amont. Cette remarque est à relativiser dans le sens où une infidélité est, le plus souvent, assez impulsive et donc rarement préméditée plusieurs mois à l’avance.


Les méthodes couramment employées en thérapie


-En hypnose : on peut faire une addition d’ancre sur un même point, afin de cumuler plusieurs états de ressources ou bien d’ancrer le même au fil des séances si celui choisi par le patient est suffisamment puissant. L’objectif ici est que la personne puisse, à l’avenir, reproduire un geste simple lors des situations de séduction afin de se retrouver dans un état interne de confiance en elle.


-En hypnose : il existe également, parmi les nombreuses techniques, la THI (Transformation Hypnotique Intérieure) qui peut s’utiliser, par exemple, pour les personnes, qui répètent des comportements maladroits dans la séduction. Cette stratégie consiste à remplacer un comportement que le patient considère comme négatif sur le « processus de drague », par un autre que nous aurons bien identifié au préalable afin de s’assurer qu’il soit congruent. Si on donne un exemple concret, la personne peut manifester l’envie d’arrêter « de faire des blagues nulles » pour, à la place, trouver le courage d’aller danser. Attention, dans cet exemple, on a exagérément durci le trait. D’ailleurs, la question de savoir si le patient a ou non un bon humour n’est pas nécessairement à l’ordre du jour s’il a décidé de toute façon qu’il voulait ne pas le laisser s’exprimer, du moins, pour ses premiers rendez-vous. Cependant, il est important de « ne pas mettre la poussière sous le tapis » et de proposer d’étudier sur du plus long-terme cette question de l’humour avec son patient si celui-ci est d’accord.


-Psychanalyse : cette approche peut être proposée à une personne qui se pose des questions, par exemple, sur le fait qu’elle a des difficultés à se « maintenir » dans une relation sur du long-terme ou qu’elle n’a toujours pas eu de rapport sexuel (et est complexée par rapport à ses amis du même âge) ou encore si rétrospectivement elle considère que ses relations antérieures ont été des échecs car elle a « mal choisi la personne » (expression que l’on retrouve souvent en consultations) …etc. Il existe une multitude de situations éligibles à une psychanalyse, n’hésitez donc pas à me contacter par téléphone si vous ressentez des doutes ou avez des questions sur ce qui vous tracasse actuellement, je tâcherai d’y répondre autant que possible et de juger s’il est pertinent pour vous que nous suivions une analyse ensemble.


Les blocages concernant la séduction peuvent constituer un vrai travail de fond qui nécessite un réel approfondissement, sans pour autant que la thérapie dure des mois !


Le cabinet reste ouvert pendant toute la crise sanitaire aux horaires classiques, des attestations dérogatoires sont possibles si besoin.

Veillez à toujours consulter un avis médical avant tout traitement.


Gauthier Fara

Maître-Praticien en hypnose ericksonienne

Praticien en psychanalyse