Performances sportives : l’hypnose peut intervenir !


hypnose sport

Quels sont les comportements des français vis-à-vis de la compétition sportive ?


En cette période de grands événements sportifs comme Roland Garros, l’Euro de Football et les JO, beaucoup de personnes se remettent au sport ou simplement s’interrogent sur leurs performances ou encore sur l’impact sur leur santé.

En France, on compte bon nombre de personnes qui participent chaque année à des compétitions ou des tournois sportifs. Même si une grande partie de cette population est représentée par les enfants, les adultes aussi pratiquent le sport dans des circonstances où ils sont amenés à défier des adversaires que cela soit en individuel ou en collectif.

D’après une étude du ministère des sports de 2018, les femmes pratiquent plus que les hommes le sport de manière encadrée ou en club mais cependant elles sont nettement moins nombreuses à concourir à des tournois ou des compétitions ou encore à souscrire à une licence (sachant qu’il y a deux fois plus de licenciés en football qu’en tennis, ce qui donne une piste d’interprétation de cet écart). Cet écart sexué est-il lié à une forme de motivation différente ou à un état d’esprit divergeant ? Est-ce que les hommes ont, plus que les femmes, ce besoin de prouver et de se prouver à eux-mêmes qu’ils sont capables d’accomplir de grandes choses ? Ces questions sont encore à l’étude mais ce qui reste incontestable c’est que des pratiques comme l’hypnose peuvent complètement conditionner le mental du sportif et ainsi lui permettre de surpasser son niveau habituel, dans une certaine mesure, bien évidemment.


Les solutions proposées en hypnose thérapeutique


-Désactivation d’ancre : souvent le sportif se fixe un « plafond de verre », un adversaire qu’il ne peut pas battre ou un score qu’il ne peut pas atteindre. On va chercher à désactiver cette illusion pour lui faire prendre conscience qu’avec une bonne hygiène de vie et un bon entraînement, il va réussir petit à petit à gravir les échelons. Le praticien va, au préalable, subtilement prendre notes des points forts, des atouts du patients car ceux-ci peuvent se manifester à un niveau inconscient de son discours. C’est pourquoi, il est parfois nécessaire de réaliser une anamnèse complète de 45 min-1H, le timing d’une séance d’hypnose complète. Afin que le patient ne soit pas trop frustré de ne pas accéder dès la première rencontre à une séance d’hypnose, on va le prévenir à l’avance que l’objectif est de lui préparer des séances les plus ajustées possibles, selon un programme que l’on va déterminer lors de cet entretien. Celui-ci sera aussi l’occasion de répondre à toutes ses questions sur le déroulement d’une séance d’hypnose, les sensations qu’il va ressentir, etc...


-L’autohypnose : le thérapeute peut former son patient à l’autohypnose afin que celui-ci soit autonome et se mette en conditions lors d’exercices physiques ou de compétitions sportives. On propose, en général, cette formation en fin de thérapie, après avoir travaillé en consultation d’hypnose avec la (ou les) méthode qui permet au patient de se familiariser avec cette discipline et ainsi d’avoir pu percevoir les premières améliorations. Personnellement, lorsque je propose un rendez-vous de formation à l’autohypnose, je donne également un manuel une dizaine de pages rédigées par mes soins qui permet au patient d’assimiler après le cours tranquillement toutes les notions.


Il existe bien d’autres méthodes en hypnothérapie pour accroître ses performances sportives, cependant il s’agit de faire confiance en son thérapeute et en sa stratégie. Toute personne qui se présente chez un hypnothérapeute doit venir avec un bon état d’esprit, ne pas chercher à défier sa pratique (souvent parce qu’elle a assisté à la télévision à un spectacle d’hypnose et qu’elle pense que celui-ci est falsifié). Et inversement, il faut bien prendre en considération, que l’hypnose thérapeutique n’est pas une « baguette magique » et que, bien qu’il s’agisse d’une thérapie brève, il faut souvent quelques séances avant de percevoir les premiers effets, persévérance qui n’est pas sans rappeler une des valeurs essentielles d’un bon sportif me semble-t-il…


Le cabinet reste ouvert pendant toute la crise sanitaire aux horaires classiques, des attestations dérogatoires sont possibles si besoin.


Veillez à toujours consulter un avis médical avant tout traitement.


Gauthier Fara

Maître-Praticien en hypnose ericksonienne

Praticien en psychanalyse