Grignotage : comment se modérer ?


Le grignotage touche beaucoup d’entre nous, particulièrement en cette période de confinement où nous passons plus de temps à la maison et donc plus près de nos placards.

Grignoter n’est pas forcément dangereux pour la santé, mais cela dépend de ce que l’on mange, de la fréquence et de la quantité.


Quelques principes essentiels


Il y a quelques règles à respecter afin de rester en bonne santé, tout d’abord, ne pas avoir un grignotage machinal, en effet, il est préférable que le grignotage ne devienne pas compulsif et machinal, pour cela, la meilleure chose à faire est d’éviter que la nourriture soit à portée de main. Arrangez-vous pour avoir à vous déplacer le plus possible, par exemple entre l’endroit entre lequel vous travaillez et la cuisine.


Ensuite il peut être important d’identifier le fait de manger compulsivement si vous pouvez penser que cela puisse être le cas. C’est-à-dire identifier les causes (anxiété, inquiétudes, stress, changements récents dans votre vie…etc.) et ensuite travailler dessus en reprenant le contrôle de vous-même. Cela passe par briser la relation de cause à effet entre l’état émotionnel que vous ressentez et l’acte de manger.


Par ailleurs, il est nécessaire de dissocier l’envie/plaisir et le besoin/faim. Avoir envie de manger ne signifie pas avoir besoin de manger et avoir faim. La faim est une sensation physique. Il est important d’apprendre à faire la différence entre l’envie de manger d’une part et le besoin de manger d’autre part.


De plus, plus l’alimentation est désordonnée dans le temps, plus les risques pour la santé sont exacerbés. Le grignotage peut trouver sa place dans notre quotidien mais il faut lui fixer des limites.


Enfin, il faut privilégier les fruits aux produits transformés (même s’ils se veulent sains et bons pour la santé). Certains produits se disent sains mais sont en réalité le contraire de la promesse commerciale sur l’emballage ! Les fruits, eux, ne mentent pas (pensez à les laver pour les débarrasser d’éventuels pesticides restés en surface).


L’hypnose peut vous aider à opérer ces changements durablement dans votre vie.


Les solutions en hypnose thérapeutique (il ne s’agit que d’exemples, il existe évidemment plein d’autres méthodes possibles)


La Transformation Hypnotique Intérieure (THI) : cette technique consiste à associer les déclencheurs de l’ancien comportement (ici le grignotage), à un nouveau, plus bénéfique pour le patient. Il faudra, au préalable, lors de l’anamnèse, faire une liste la plus exhaustive possible de tout ce qui peut déclencher l’envie de grignoter. Par exemple, le fait de recevoir un mail ou un appel (potentiellement anxiogène) ou encore la fin d’une émission TV ou d’un film (cette fois-ci la nourriture vient combler un vide, un potentiel ennui à venir). De plus, il faut définir avec le patient ce qu’il pourrait adopter comme comportement de substitution et c’est souvent l’étape la plus complexe (quelques exemples : boire un verre d’eau, téléphoner à un proche, jouer à un jeu sur son smartphone…etc.).


Suggestions post-hypnotiques : il s’agit de phrases prononcées par le thérapeute en fin de séance mais toujours sous hypnose qui ont un impact très important sur l’intégration du travail pour la suite c’est-à-dire après la séance. Cela peut être, par exemple, « A partir d’ici et maintenant, vous vous contrôlez et vous vous contrôlerez lorsque que vous avez ou que vous aurez une pulsion alimentaire ».


Le grignotage n’est pas une fatalité même si celui-ci s’est ancré dans le temps. Il est important de souligner que les hommes sont aussi concernés. De façon plus générale, ce confinement a posé la question de la sédentarité et du manque d’exercice physique que cela a occasionné. En effet, même une simple marche pour aller de chez nous au métro puis celle pour aller d’un bureau à un autre représente une forme d’exercice physique.

L’hypnose permet réellement d’adopter de nouveaux mécanismes, plus sains et plus respectueux de notre organisme et rares sont les personnes qui regrettent l’expérience.


Mon cabinet reste ouvert durant tout le confinement, les soins ne pouvant être assurés à distance.

Gauthier Fara

Maître-Praticien en hypnose ericksonienne

Me contacter

Première consultation de 20 minutes gratuite par téléphone.

Joignable 7J/7 de 10h à 22h30

06 23 09 83 92

  • Facebook

Recevoir nos actualités

©2020 par Gauthier Fara - Hypnothérapeute - Référencement Wix par Promoovoir.com