Ruptures amoureuses : comment ne pas perdre pied ?


hypnose rupture couple


Comment réagit-on a une rupture ?


Les relations amoureuses peuvent être chargées d’une intensité émotionnelle très forte et il y a également la durée et la complicité de la relation qui sont des paramètres qui rendent la relation très riche en émotions.


La fin d’une relation* peut être synonyme d’une perte de repères. Assez logiquement, la vie quotidienne est souvent bouleversée, en particulier les rituels et routines que le couple pouvait avoir. Les moments de complicité vont apparaître rapidement comme étant des éléments perdus à jamais alors qu’on peut objectivement penser que l’on a simplement de la chance de les avoir vécus, mais l’objectivité, comme dans tout trauma, est généralement absente. L'anhédonie peut également se manifester, cela signifie une incapacité à ressentir du plaisir dans des activités que l’on considérait normalement comme étant agréables. Le sentiment que personne ne comprend la détresse que l’on vit est parfois présent aussi et il peut se traduire par des réactions épidermiques voire violentes avec son entourage. Il faut qu’au fil des années, la souffrance psychique et en particulier celle résultant d’une rupture, soit de plus en plus acceptée par la société et par les proches : dans ce sens, on observe une bonne évolution ces dernières années, mais cela reste insuffisant compte tenu du mal-être de nombreuses personnes qui vivent une rupture douloureuse et qui sont incomprises par leur entourage.

Le besoin de vengeance est une réaction très courante et tout à fait saine, le plus souvent lorsqu’on a été trompé, elle peut également survenir un moment après la rupture lorsqu’avec le recul, on réalise que la personne nous a fait beaucoup de mal et donc que maintenant il n’y a aucune raison pour qu’elle ne paie pas pour les « dégâts » qu’elle a causés. Il est important de rapidement passer par la phase de « pardon », étape inévitable pour aller mieux.


Les solutions thérapeutiques en hypnose


-Couper le cordon : cette méthode est un grand classique de l’hypnose thérapeutique, elle permet de rompre avec les rancœurs du passé. Le patient va se retrouver, sous hypnose, face à son ex et devoir lui verbaliser un message d’adieu tout en coupant un cordon imaginaire qui les reliait tous les deux. Cette technique de première intention peut être répétée à plusieurs reprises et est souvent assez efficace pour laisser ce passé derrière, sans rancune et pardonner, tout en acceptant d’avoir vécu de belles choses avec cette personne.


-Recadrage hypnotique : cette solution consiste à proposer au patient, via la suggestion hypnotique, plusieurs options à mettre en place dans sa vie afin de surmonter cette étape douloureuse voire même d’en ressortir grandi. Le thérapeute va cibler ces propositions en fonction des éléments qu’il aura déjà sur la personne et si possible une analyse de celle-ci. Elle va en choisir une seule qu’elle va considérer comme étant soit prioritaire, soit la plus pertinente, soit la plus simple à implémenter dans un premier temps. De la même manière, cette méthode pourra être répétée une deuxième fois si la personne juge qu’elle avait le sentiment qu’une autre porte aurait été pertinente à ouvrir, par exemple.


Selon les personnes, le deuil d’une relation amoureuse peut être plus ou moins long, mais il convient de mettre en place ce qu’il faut pour faire ce « deuil », particulièrement si on sait que l’on est sensible sur ces sujets. Il est bon de savoir que la solution de la thérapie de couple peut être très efficace dans beaucoup de situations, mais une fois que la rupture est « actée », c’est-à-dire qu’une personne, par exemple, a quitté le domicile, cela est souvent trop tard pour agir à ce niveau (sauf si la personne est de nature impulsive et donc peut revenir au domicile facilement, car ce n’est pas la première fois qu’elle le fuit et revient). Si une rupture peut potentiellement signer la fin d’un acte de notre vie, ce n’est sûrement pas la fin de la pièce. Par ailleurs, des études prouvent que ce ne sont pas forcément les personnes qui sont quittées après une relation longue, qui ont le plus gros déficit de séduction : par conséquent, chacune et chacun doit pouvoir légitimement espérer tourner la page.


*Article complémentaire dont la lecture est recommandée


Le cabinet reste ouvert pendant tout le confinement aux horaires classiques, des attestations dérogatoires sont possibles.


Veillez à toujours consulter un avis médical avant tout traitement.


Gauthier Fara

Maître-Praticien en hypnose ericksonienne

Praticien en psychanalyse